Petites Gens des Champs Verts Index du Forum Petites Gens des Champs Verts

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le petit livre des Grandes Aventures

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Petites Gens des Champs Verts Index du Forum -> Le petit vestibule -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shawe


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 23
Localisation: Vesoul

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 18:41 (2011)    Sujet du message: Le petit livre des Grandes Aventures Répondre en citant


Le petit livre des Grandes Aventures



Le récit des voyages du couple Soucolline

Auteur et Illustrateur : Shawe et Bubo Soucolline









Il y a quelques années, alors que la Comté était paisible.
Quand les Hobbits se préoccupaient bien moins des affaires des Grandes Gens.
Voilà où commence ce récit. L'histoire de deux petites personnes qui menaient en ces temps des vies bien tranquilles...



Chapitre 1 : Shawe Bophin



          A Par-Delà-La-Colline se trouvait un chasseur, Ponto Bophin. Celui-ci était connu jusqu'à Scary pour ses exploits dans la Forêt de Bindbole. Il était assez petit pour un hobbit mais n'avait pas froid aux yeux. Il partait parfois seul à Pierre de Tronc entre les rocs et les toiles tissées par les araignées pour en tuer quelques-unes. Certains vieux Trougrisard racontent qu'un jour ils l'ont même vu passer avec un ours de bonne taille - pour un hobbit - mais nous n'en saurons pas plus à ce sujet. Toujours est-il que Ponto qui vivait seul et n'avait à ce moment là pas de famille, partit un jour sans prévenir pour le Pays de Touque. Un quartier situé sur Sud de Par-Delà-La-Colline.
 
       
   Le thain, Paladin Touque, qui se plaignait depuis quelques temps des ours au Sud du quartier et de certains brigands demanda l'aide de Ponto. Il le paya une très belle somme pour venir s'installer dans un modeste trou, qu'il mit à sa disposition. Afin que Ponto puisse tenir les ours et les brigands à bonne distance des routes. Le commerce jusqu'à Castelbois et Stock en dépendait tant les chemins devenaient dangereux. Durant plusieurs mois il s'employa donc à cette tâche. Il regrettait cependant ces anciens voisins, il trouvait les gens peu aimables avec lui dans cette partie de la Comté.

          Un jour qu'il se promenait vers Lézeau, il fit une charmante rencontre... Meba Piedblanc, fille du vieux ronchon de Père Piedblanc. Leur histoire commença fort bien, si bien que Meba vint s'installer avec Ponto à Bourg de Touque. Lorsque Meba attendit un heureux évènement et qu'ils songèrent à se marier, le vieux Père Piedblanc ne voulu pas que sa fille reste à faire son trou avec un chasseur qui ne connaissait rien à la culture de la terre. Il prépara leur départ, et quelque temps après la naissance de l'enfant, il annonça à sa fille qu'il avait vendu la ferme à un certain Tom Chaumine, et qu'ils partaient à Staddel, chez leurs cousins loin à l'Est.

          Ponto, qui ne savait même pas où se trouvait Staddel, n'ayant jamais quitté la Comté, éleva sa fille seul. Il transmit à la petite Shawe tout ce qu'il savait de la Comté, des bonnes manières, mais avant tout de son métier, la chasse. Elle se débrouillait assez bien et l'accompagnait par moment sur les chemins. Il eu arrivé quelques fois qu'une ou deux flèches lui échappe, mais si vous lui en parlez elle fera sûrement comme si de rien n'était... Elle savait tout des bêtes de la Comté, connaissait les lieux importants et comment s'y rendre rapidement. Avec les années elle devint une jeune hobbite pleine de charme et apprit les arts de la menuiserie. A 21 ans et malgré son jeune âge, elle quitta son père pour s'installer un peu plus loin au Carrefour dans une petite carriole.
Elle s'y fit des amis, dont Andy, un Trougrisard qui connaissait son père et qui lui louait sa carriole à bon prix. Elle continua de vagabonder pendant deux années, aidant comme son père ceux qui venaient la trouver. Vendant des armes et des meubles au marché de Grand'Cave.                                    




      



Chapitre 2 : Bubo Soucolline
   
                         



          Bubo était un Soucolline, une bonne famille, modeste et discrète. Les parents de Bubo, Lily et Todd étaient originaires de Scary. Son père était mineur à la carrière tandis que sa mère excellait en cuisine. Il passa son enfance dans les Champs Verts, avec son frère Palado, au Nord de Scary, à s'amuser avec d'autres jeunes. Aller au fond de la carrière lui faisait vraiment peur, il ne voulut donc jamais suivre l'exemple de son père. A l'inverse il affectionnait particulièrement les plats de Lily. Il en abusait au point de se sentir parfois boudiné dans ses nouveaux vêtements tant son ventre devenait rond. Il espionna donc pendant un temps sa mère, qui lassée de ce petit jeu, lui montra tous ses secrets. Elle lui transmit un livre de cuisine dans lequel se trouvaient les plus belles recettes de la famille Soucolline.

          Le jour de ses 22 ans, Bubo partit jusqu'à Gué-Du-Pont pour trouver Wanno Fierpied, un ami cuisinier à qui il avait commandé un gâteau de bonne taille depuis déjà deux semaines. En chemin il croisa un ménestrel Ardo Guèbiére qui rentrait de voyage et se dirigeait chez lui à Grand'Cave. Il se demanda pourquoi ce hobbit se promenait en tenue de combat avec un instrument à la main, et s'empressa de le questionner le long du chemin. En rentrant chez lui il expliqua à ses parents la belle rencontre qu'il avait faite. Suivant les conseils de sa mère et surtout sa curiosité, il décida de partir pour Grand'Cave.

          Il mit presque trois semaines pour arriver là-bas, tant il faisait de pauses pour s'arrêter manger. Une fois à Grand'Cave il se mit à chercher ce ménestrel, il alla voir le Shiriffe adjoint Bunice, qui le guida directement à la salle d'entraînement. Ardo, le ménestrel accepta bien volontiers d'apprendre à Bubo son art.

   
                         


                            


          Durant plus d'un an, Bubo travailla à l'auberge de l'Oiseau et du Nourrisson en tant que cuisinier, en échange d'une chambre gratuite. C'était une situation plutôt plaisante pour lui, et ça lui permit de suivre son apprentissage auprès d'Ardo. A 24 ans il était devenu un ménestrel plein de talent.
                            




Chapitre 3 : Une rencontre...



          A la Comté, l'arrivée de chaque saison s'accompagnait de festivités. L'automne arrivait et avec lui débutait le début du festival des Moissines. A cette époque-ci de l'année, Bubo avait prit l'habitude de partir quasiment chaque jour à la cueillette aux champignons. Et c'est exactement ce qu'il était entrain de faire lorsqu'il tomba un peu sans le vouloir sur Shawe. Celle-ci avait été très sollicitée cette année-là pour le festival. Le menuisier qui fournissait habituellement les bancs pour la fête était malade et c'est à elle que l'on avait passé commande. Elle coupait à travers champs pour gagner un peu de temps, avec son poney nommé Cognac, trainant tant bien que mal sa cargaison. Elle trouva Bubo, les fesse sen l'air, la tête dans l'herbe, occupé à cueillir, cueillir et cueillir encore autant de petits champignons qu'il le pouvait. Elle resta là un moment à l'observer sans qu'il ne se rende compte de rien. Il finit par se retourner tout gêné. Shawe qui trouva Bubo très amusant, engagea tout de suite la conservation et lui proposa de l'accompagner jusqu'à l'Arbre des Fêtes au Nord d'Hobbitebourg.

 
           Celui-ci rechigna dans un premier temps, l'idée de laisser les champignons ne lui plaisait pas tant que ça. Shawe dû donc lui promettre un bon repas en arrivant pour le persuader de la suivre. Ils arrivèrent en début de soirée aux festivités. Ils mangèrent beaucoup, rirent encore plus et Shawe parvint même à faire participer Bubo aux jeux du festival. Bubo fut bien obligé de constater ce soir là qu'il n'y avait pas que la nourriture qui était plaisante à la Comté. Une belle rencontre peut amener à bien des opportunités... Il se dit qu'il venait peut être de trouver sa future épouse...

          Sur ce il proposa à Shawe un pique-nique dans les Champs Verts dès la semaine suivante. Ils passèrent là encore de bons moments, Bubo ayant préparé de son mieux de délicieux petits plats. Ils continuèrent de se fréquenter pendant quelques mois. Shawe présenta Bubo à Ponto, qui l'examina sous toutes les coutures avant de conclure qu'il s'occuperait certainement bien de sa fille. Lily et Todd demandèrent rapidement à rencontrer Shawe. Qui alla donc passer quelques jours chez eux. Elle y apprit d'ailleurs de belles anecdotes sur Bubo.

          Au bout d'un an, Shawe et Bubo alors âgés de 24 et 25 ans décidèrent de se marier. Ils organisèrent une grande fête sous le Grand Saule, à côté de Bourg de Touque et Shawe prit le nom de Soucolline. Une fois les réjouissances passées, Bubo alla voir Carlo Noirbosquet, l'aubergiste de l'Oiseau et du Nourrisson. Il lui expliqua qu'il libérait sa chambre, mais continuerait de venir cuisiner pour lui contre paiement. Shawe quitta sa carriole et le petit couple s'installa au Sud de Grand'Cave. A Bourchêne, une résidence calme où ils trouvèrent un trou de bonne taille, tout à fait à leur goût.    
                        





          Durant quelques années ils passèrent du bon temps à la Comté. Bubo aménagea son petit potager au fond du jardin, il y passait tout son temps. Quant à elle, Shawe s'évertua à rendre la maison chaleureuse, fabriquant de nombreux meubles pour décorer les pièces et se sentier vraiment chez elle.





Chapitre 4 : Envie d'aventures
                  


          La vie était calme, peut être un peu trop au goût de Shawe. Elle commença à se demander ce qu'il y avait en dehors de la Comté. Où se trouvait la ville de Staddel dont Ponto lui avait parlé. Comment étaient les villes des Grandes Gens, elle s'imaginait de beaux paysages, bien différents de ceux qu'elle connaissait. Sa curiosité commençait à devenir irrésistible. Malgré la peur que représentait l'idée de quitter la Comté, elle ne pouvait pas s'empêcher de vouloir y aller. Un soir elle parla de tout ça à Bubo. Elle lui dit qu'elle voulait voyager, partir à l'aventure. Qu'ils étaient encore jeunes et auraient bien le temps quand ils seraient vieux de rester dans leur trou de hobbit... Bubo était terrifié à l'idée de partir, il se dit qu'aller jusqu'à Bree calmerait peut être ses envies et qu'ils rentreraient vite ! Shawe demanda à Ponto de garder leur trou en leur absence, ne sachant pas vraiment quand ils allaient rentrer. Bubo rassembla tout ce qu'il lui était possible de faire porter à son poney Bill et ils partirent en direction de Stock.

          Une fois là-bas, ils restèrent quelques jours à se reposer à La Perche Dorée. Puis ils empruntèrent, le Pont du Brandevin pour rejoindre le Pays de Bouc. Ils furent accueillis par le Shiriffe Hob GardeClôture. Qui leur précisa que c'était une très mauvaise période pour voyager, que des brigands tenaient la route menant à Bree. Cette nouvelle commença à les inquiéter, à peine sortis de la Comté, que les dangers montraient le bout de leur nez. Ils passèrent la nuit chez un certain, Saradoc Brandebouc. Il leur confirma les dires du Shiriffe. Expliquant dans le détail comment ces brigands avaient installé leur camp non loin de la route. C'est alors qu'il leur parla de la Vieille Forêt. Bubo et Shawe avaient bien entendu des histoires sur cette forêt et ce qu'ils en savaient ne leur donnait vraiment pas envie d'y aller ! Toutefois, Saradoc leur dit que les brigands ne mettraient jamais les pieds là-bas, ça il en était sûr. Et qu'il s'agissait du moyen le plus rapide pour arriver jusqu'à Bree sans passer par les routes. Après réflexion, le couple Soucolline se dit qu'il ne risquerait sans doute pas grand-chose.

          Il partirent le lendemain en fin de matinée. Ils marchèrent un long moment sans s'arrêter, tenant leur poney à la bride, jusqu'à ce qu'ils trouvent une clairière, appelée Clairière du Feu de Joie. Ils pensaient pouvoir s'installer là tranquillement pour manger mais furent bien surpris de ce qu'ils trouvèrent. Ils virent un hobbit, de taille moyenne, dague et gourdin à la ceinture. Il avait une allure fine, et n'avait pas l'air d'avoir plus de 15 ans... A côté de lui se trouvait un Grande Gens. Il en avait bien déjà vu quelques-uns, mais celui-ci avait un air particulier. Il était bien entendu très grand, la silhouette élancée et les oreilles en pointes... Les deux étrangers ne mirent pas longtemps à repérer les soucolline. Le jeune hobbit vint leur parler. Après plusieurs heures de conversations ils savaient que celui-ci se nommait Merudoc et que le Grande Gens était en fait un Elfe. qui se faisait appeler Herulindale. Merudoc était un cambrioleur. Il avait été recueilli par Herulindale alors qu'il n'était encore qu'un poupon.

          L'elfe expliqua qu'un jour en revenant d'une région qu'il appela Evendim, il passa non loin de Castelorge et trouva un trou de hobbit, ravagé par les flammes. Et Merudoc était là, tout seul. Il le prit avec lui et l'éleva au fil de ses voyages. Merudoc connaissait donc beaucoup de choses du monde extérieur, mais étonnamment très peu de la Comté. Le temps passa, jusque tard dans la soirée, où Bubo commença à être inquiet. La forêt semblait bien plus menaçante la nuit... L'elfe qui s'en rendit compte, leur proposa de voyager un temps avec eux, tout du moins jusqu'à Bree. Bubo et Shawe acceptèrent avec joie.






          Ils sympathisèrent très vite, Merudoc était vraiment joyeux et il n'arrêtait pas de leur poser des questions sur la Comté. Bubo s'imagina en protecteur de la Vieille Forêt tant il se sentait fougueux aux côtés de l'Elfe et Herunlidale lui proposa de se faire appeler ainsi le temps qu'ils seraient ensemble. La petite communauté voyagea donc un temps sous le nom des Gardiens de la Vieille Forêt. L'Elfe les conduisit jusqu'à la Colline Chauve, puis ils sortirent de la forêt au niveau des Champs de Bree, non loin du camp des brigands. Ceux-ci furent d'ailleurs tentés de les attaquer, mais rebroussèrent chemin en voyant l'Elfe.

          Une fois arrivés à Bree, Bubo et Shawe ne purent s'empêcher de constater que la ville était étrangement construite. Les Grandes Gens vivaient dans de hautes maisons à étages, utilisant des escaliers.... Ne profitant de la qualité des sous-sols que pour y faire des caves. Herulindale les emmena à l'auberge du Poney Fringant. Où Bubo découvrit de nouvelles recettes. Il notait tout avidement comme s'il venait de trouver un trésor. Il se rendit compte qu'il était bien loin de connaître tous les repas possibles... Ce fut cet élément qui changea une partie de leur projet. Bubo en voulait plus. Il voulait connaître encore plus de recettes, il voulait voyager plus loin pour les trouver...

                  
                  


Chapitre 5 : Sur les chemins
              


        Herulindale, qui appréciait beaucoup les deux hobbits, leur dit qu'il comptait continuer vers l'est, jusqu'aux Terres Solitaires. Et que s'ils voulaient le suivre ils seraient les bienvenus. Bubo, très motivé, accepta de suite. Shawe prit cependant le temps d'envoyer une longue lettre à son père, pour lui expliquer tout ce qui s'était passé et qu'ils comptaient prolonger leur voyage. En partant vers l'Est, Shawe voulu se rendre à Staddel dans l'espoir d'y trouver sa mère. Mais elle fut bien déçue en voyant que personne ne put la renseigner sur Meba Piedblanc. En chemin les Soucolline commencèrent à remarquer un changement dans le paysage. Il était moins vert, plus sec et aride. La chaleur devenait plus pesante que ce qu'ils avaient toujours connu.



              

          A l'entrée des Terres Solitaires se trouvait une auberge isolée de tout, que les gens appelaient l'Auberge Abandonnée. Même là-bas ils trouvèrent un hobbit, du nom de Barl Audley. Durant cinq ou six mois, ils parcoururent ces terres en compagnie de Merudoc et Herulindale. Découvrant des villes en ruines mais pourtant habitées comme Ost Guruth. L'Elfe les entraîna en des lieux dangereux, où les hobbits comprirent qu'il y avait des menaces bien pire que les loups de la Comté. Shawe se perfectionna grandement à la maîtrise de l'arc durant cette période.

         Une fois qu'ils se trouvaient dans le Sud, dans des ruines nommées Ost Haer, entourées de marais, ils rencontrèrent un rôdeur originaire d'Esteldin, Tarco. Herulindale et Merudoc l'avaient déjà croisé par le passé. Il se joignit donc au petit groupe pour un temps. Un jour un homme vint chercher Herulindale pour une importante mission. Ces amis de l'Evendim avaient besoin de son aide. Il devait s'y rendre de toute urgence. Cela paraissait risqué et il refusa d'amener Merudoc, qu'il estima trop jeune. Il le laissa à la bonne garde de Tarco et des hobbits. Shawe et Bubo décidèrent rapidement de l'adopter. Ils pensaient que côtoyer d'autres hobbits lui ferait le plus grand bien. Après le départ de l'Elfe, les quatre compagnons rentrèrent à Bree, se reposer quelques temps. Shawe prit des nouvelles de son père, qui commençait à vieillir et se sentait un peu seul à Bourchêne. Ponto avait prit la décision de placer le trou des Soucolline sous la surveillance du Shiriffe de Grand'Cave et de retourner vivre à Trou-des-Grisards.

          Tarco comptait rentrer chez lui dans les Hauts du Nord et demanda aux hobbits si cela les intéresserait de visiter sa région. Cela faisait presque un an que les Soucolline avaient quitté la Comté. Elle leur manquait beaucoup mais après tant de mois passés dans ces terres arides, ils mourraient d'envie de voir de nouveaux paysages ! A peine sortis de Bree, alors qu'ils s'apprêtaient à prendre vers le Nord, Merudoc fit halte. Il s'excusa longuement mais il n'avait aucune envie d'aller dans les Hauts du Nord. Ce qu'il souhaitait c'était se diriger vers Stock et explorer toute la Comté. Shawe l'approuva et lui dit qu'il pouvait s'installer dans leur trou en leur absence.



              

          Shawe et Bubo se retrouvèrent donc en partance pour Pont-à-Tréteaux avec un Grande Gens qu'ils ne connaissaient pas encore très bien. Après une journée de voyage à poney, ils firent une pause à la Cabane d'un homme que Tarco connaissait bien, Saeradan. Le lendemain ils traversèrent les Champs de Bree Nord. Ils arrivèrent tard dans la soirée à Pont-à-Tréteaux. Tarco devait s'entretenir avec le Capitaine Trotteur. Cela dura plusieurs jours, Bubo et Shawe trouvèrent eux aussi à s'occuper. Henry Sugue, un menuisier de la ville apprit à Shawe de nouvelles méthodes et lui donna quelques bons conseils. Quant à Bubo, il rencontra un cuisinier, Rupert Glissin, qu'il questionnât pendant des heures. Il du même s'acheter un nouveau carnet.

          Une petite semaine passa quand Tarco vint les trouver pour leur annoncer qu'ils pouvaient reprendre la route. Esteldin était encore loin mais les hobbits appréciaient le voyage. Ils passèrent par le Chemin Vert et firent une première halte à un poste d'observation : Amon Raith. Là-bas se trouvait un ermite du nom d'Armeldir, avec qui ils passèrent la soirée.



              


           Il vivait dans une petite cabane, non loin des Champs de Fornost. Il était âgé et portait de longs vêtements. Sa seule arme était un bâton. Il y avait avec lui deux animaux qui le suivaient partout. Un aigle, de belle envergure et un lynx tacheté. Shawe, en voyant le petit fauve, le trouva vraiment très mignon, mais Bubo la prévint rapidement qu'il était hors de question d'en apprivoiser un. Comment réagiraient leurs voisins lorsqu'ils rentreraient avec à la Comté ?

          Ce soir-là Armeldir leur parla longuement de ce qu'il savait de Fornost. Il y avait bien longtemps, c'était une grande cité, fondée par les Nùmenoréens. Elle subit une invasion et une grande bataille eue lieu. Depuis ce temps Fornost est en ruine et les morts y errent dans les champs. Bubo en eut froid dans le dos et ne ferma pas l'oeil de la nuit. Au petit matin Armeldir n'était plus là. Shawe aurait pourtant bien aimé lui dire au revoir. Tarco les guida vers l'Est jusqu'à une petite ferme, qui leur servit d'hébergement. Ils repartirent aussitôt. Esteldin n'était plus très loin et heureusement car les poneys des deux hobbits avaient bien besoin d'un peu de repos.

          Une fois arrivé, Tarco fut appelé par Techeron, un autre rôdeur. Ils avaient d'importantes choses à se dire. Bubo et Shawe trouvèrent à leur grande surprise un hobbit au milieu de toutes ces Longues Jambes, Bungo Trougrisard. Ils furent vraiment contents de pouvoir passer un peu de temps avec lui. Il les accueillis pour quelques jours. Ils en apprirent beaucoup sur la région grâce à lui et décidèrent d'aller visiter une cité Naine du nom d'Othrikar. Ils confièrent leurs poneys à ce Bungo pour qu'il en prenne soin. La cité Naine n'était qu'à une semaine de marche.

          Après deux semaines, alors qu'ils étaient sur le chemin du retour, ils furent interpellés par un Elfe. Shawe se méfia dans un premier temps de celui-ci. Il se présenta, Cundomir, elfe sentinelle, ami d'Herulindale. Il était sûr de lui et bien armé. Il expliqua rapidement au petit couple qu'il les cherchait depuis presque un mois. Qu'Herulindale avait besoin d'eux en Evendim. Cundomir les pressa de le suivre au plus vite. Bubo et Shawe prirent cependant le temps de retourner chercher leurs poneys. Ils voulurent dire au-revoir à Tarco mais Bungo leur dit qu'il avait été envoyé au Nord à la frontière de l'Angmar, pour la garder.




Chapitre 6 : Danger, joie et recueillement
          



          Cundomir avançait vite et devait parfois ralentir pour attendre les hobbits. Il avait perdu du temps à les chercher et ils devaient tous les trois se dépêcher. En quelques semaines ils étaient revenus au Pays de Bree et avaient pris vers l'Ouest en direction de la Comté. Ils traversèrent le Pont du Brandevin et filèrent immédiatement vers le Nord. Arrivés à Scary, Bubo voulut absolument s'arrêter quelques jours chez ses parents. Cundomir n'eut pas vraiment le choix. Lily et Todd crurent ne pas reconnaître leur fils en le voyant. Bubo leur raconta tout ce qu'il avait fait depuis près de deux ans. Todd n'aurait jamais pensé que son fils puisse être si aventurier et se montra bien curieux envers l'Elfe. Il n'en avait encore jamais vu. Bubo donna à sa mère les nouvelles recettes qu'il avait accumulées pendant des mois. Elle en fut ravie ! Il repartit son poney chargé comme une mule.

          Shawe était partie quelques jours plus tôt en avant pour aller voir son père Ponto à Trou-des-Grisards. Il avait beaucoup vieilli depuis leur départ. Il semblait bien moins vif et avait à présent besoin d'une canne pour se déplacer. Il lui dit que le petit Merudoc était passé le voir. Il le trouvait bien sympathique quoiqu'un peu jeune pour être si aventureux. Cundomir et Bubo arrivèrent pour chercher Shawe, qui eut bien du mal à laisser son père. Ils prirent vers le Nord et continuèrent jusqu'à Castelorge pour y passer la nuit. Le lendemain ils marchèrent jusque tard dans la nuit. Les hobbits étaient exténués et leurs poneys aussi. L'endroit où les emmenait Cundomir n'était plus très loin et il ne voulu pas faire d'arrêt avant.

          Le jour se levait et les premiers rayons du soleil tombaient sur eux lorsqu'ils arrivèrent à Tinnudir, une grande cité de l'Evendim. Bubo et Shawe aperçurent au loin Herulindale mais tombèrent de sommeil avant même qu'il n'arrive. Il attendait patiemment auprès d'eux qu'ils se réveillent. Bubo un peu ronchon demanda un petit-déjeuné et Shawe fit de même. L'Elfe s'étonna de ne pas trouver Merudoc avec eux. Ils durent lui expliquer tout ce qui c'était passé depuis. Il leur laissa une journée de repos avant de se décider à leur dire pourquoi il avait tant besoin d'eux. Cundomir assista à la petite réunion.



          

          Herulindale commença par leur détailler la situation dans cette région. Au Sud-ouest de Tinnudir se trouvait une grande cité en ruine, Annuminas. Celle-ci était tenue par l'armée d'Angmar, qui venait d'une région bien plus au Nord-est. Herulindale avait été appelé en renfort pour tenter de contenir ces envahisseurs et pénétrer dans Annuminas. Malheureusement il n'avait pas encore réussi. Leur seul camp allié, Echad Garhadir était basé à l'Ouest d'Annuminas, pour le moment leur seule conquête là-bas. Il avait besoin d'eux pour leur confier à chacun quelques missions que seuls des alliés de petites tailles auraient des chances de réussir. Herulindale savait très bien que les hobbits pouvaient se déplacer sans bruit s'ils le voulaient et qu'ils sauraient passer inaperçus au milieu des hommes et des elfes.        

          Le couple Soucolline fut fier de tant de compliments de la part de l'Elfe, mais commença sérieusement à s'inquiéter de la nature de ces missions. Herulindale annonça d'un air inquiet qu'il aurait besoin de Bubo avec lui et que Shawe devrait partir seule pour plus de discrétion. Les deux hobbits refusèrent tout de suite cette proposition ! Il était absolument hors de question qu'ils soient séparés. A juste raison dans une région dont ils ignoraient tout. Il ne leur cacha pas que la situation devenait très préoccupante et que s'il avait eu d'autres choix, il ne leur aurait pas proposé cela.

          Il fallut presque trois jours à l'Elfe pour persuader les hobbits. Ils ne voulaient rien entendre, ils avaient bien trop peur de ce qui pouvait se passer. Herulindale leur parla longuement. Au bout d'un moment, Bubo se dit qu'il ne faisait rien de mal en acceptant simplement d'écouter le détail... Herulindale senti qu'il avait réussit à piquer la curiosité de ce cher Bubo et en profita. Il déplia alors une carte et commença son explication. Shawe écoutait d'une oreille, l'air de rien.

          Au sud de Tinnudir se trouvait un petit campement, qu'il nomma Men Erain, tout proche de l'entrée d'Annuminas. L'Elfe et ses compagnons savaient que les Angmarins avaient des projets dans la région, mais ignoraient encore lesquels. Herulindale envisageait de se rendre à Men Erain avec la majorité des combattants de Tinnudir. Dans le but de pénétrer dans Annuminas jusqu'à Minathranc et fouiller le campement ennemi. Il voulait emmener avec lui Bubo pour profiter de ses talents de ménestrel. Il comptait beaucoup sur les ballades et les hymnes du hobbit pour que les hommes gardent courage et vivacité au combat. La difficulté étant que Bubo devait réaliser tout cela en restant caché et hors de vue. Il serait une cible bien trop facile s'il était découvert. Bubo eu l'air totalement effaré en apprenant la nouvelle. Il resta un moment là, bouche bée, ne répondant rien.

          Herulindale enchaîna alors sur la seconde partie du plan qui concernait Shawe. Elle avait deux messages importants à livrer. Elle devait partir seule avec le strict minimum. Pour se rendre tout au Nord, de l'autre côté du Lac de l'Evendim, dans un lieu appelé Haute-Cime. Là-bas elle y trouverait un Ent, Longrameau, un être très ancien, sous forme d'arbre. Elle devrait le trouver et lui demander des nouvelles des envahisseurs dans cette partie de la région. Puis repartir au Sud de la zone, en longeant la rive ouest du lac pour arriver à Annuminas par l'entrée Nord-ouest. Se rendre à Echad Garhadir livrer les informations de Longrameau et une lettre, que lui donnerait Cundomir. Remettre le tout au Capitaine - Général Daedan et personne d'autre ! Shawe complètement paniquée se retrouva dans le même état que Bubo...

          Ces histoires leurs coupèrent l'appétit pour tout le reste de la journée... Ils restèrent un long moment sans dire quoi que ce soit. Lorsqu'ils avaient décidés de quitter la Comté pour voyager, ils savaient bien qu'ils trouveraient le danger sur la route. De là à aller s'y frotter volontairement... Herulindale se dit qu'il y était peut-être allé un peu fort avec les deux hobbits. Il demanda donc à Cundomir de les surveiller un peu le temps qu'il règle quelques affaires. Cundomir fit monter une petite tente pour les Soucolline à l'entrée de la ville et s'assurait qu'ils avaient toute la nourriture qu'ils voulaient. Une petite semaine s'écoula tranquillement. Bubo passait le plus clair de son temps à pêcher et grignoter.

          L'elfe revint vers eux une fin d'après-midi, il était temps de savoir ce qu'avaient décidé les hobbits. A sa grande surprise, Bubo et Shawe avaient fait leur choix, et il était tout à fait favorable. Le petit couple avait réfléchi et finalement ça ne leur paraissait pas si périlleux que ça ! Si Bubo était sous aussi bonne garde que ce qu'il prétendait, il n'allait pas risquer grand chose. Puis Shawe n'aurait aucun mal à se déplacer et s'orienter avec prudence. Herulindale fut ravi d'apprendre la nouvelle et de constater que les hobbits étaient têtus mais avaient un coeur d'or.  Bubo prépara son théorbe, arrangea un haubert des Grandes Gens à son goût. Cundomir fabriqua une tenue spéciale à Shawe. Adaptée à sa petite taille, faite de cuir souple, légère et robuste, elle serait parfaite pour son expédition. Elle hésita sur le matériel  à emporter et opta pour son arc, une petite dague et un nécessaire de menuiserie au cas où. Ils se lancèrent donc à l'aventure.



          

          Une aventure qui dura plus de deux mois, quand enfin Bubo, Herulindale et ses hommes revinrent fièrement à Tinnudir. Grâce à Bubo ils avaient tenu bon et en savaient beaucoup sur les intentions des Angmarins. Shawe rentra quelques semaines plus tard, sur une petite embarcation de fortune et sauta au cou de Bubo qu'elle fut bien heureuse de retrouver toujours aussi grassouillet. Ils se promirent de ne plus refaire pareille folie, c'était bien trop d'inquiétude pour eux. Ils prirent le temps de tout se raconter.

          Bubo faillit quelques fois se faire repérer, il perdit même son instrument, ce qui posa soucis. Plein de ressources il se fabriqua une petite flûte en if qui le sorti d'affaire. Shawe se rendit alors compte que Bubo devait l'espionner lorsqu'elle allait à l'établi pour avoir su faire une si belle flûte... Elle eut aussi quelques ennuis. Elle trouva bien l'Ent, mais fut bloquée à Haute Cime car le garde de l'embarcadère était tombé malade. Elle avait bien fait d'apporter quelques outils car elle pu se faire un bateau pour continuer son voyage. Arrivée près d'Annuminas, elle fut surprise par une patrouille d'Angmarins et trouva une belle cachette derrière la cascade de Fonceval... Ce qui expliquait son retard.

          Herulindale organisa une grande fête qui dura plusieurs jours. Les Soucolline rirent, chantèrent, dansèrent et mangèrent jusqu'à en tomber de sommeil. Quand l'heure fut venue de partir, l'Elfe les remercia grandement et leur assura qu'ils avaient gagné toute son amitié et sa gratitude. Il leur donna trois énormes sacs remplis de pièces d'or en guise de remerciement. Un peu gênés, Bubo et Shawe acceptèrent. Ils mirent les sacs dans des toiles de lin, pour faire croire à des sacs de patates. Ils savaient fort bien comme les hobbits pouvaient être curieux et ne souhaitaient pas attirer l'attention en rentrant à la Comté. Après avoir dit au revoir à Herulindale et Cundomir, ils prirent doucement vers le Sud.

          Plus rien ne les pressait et ils prirent tout leur temps. Arrivés à Trou-des-Grisards, une bien triste nouvelle les attendait. Shawe qui croyait trouver son père appris que le vieux Ponto n'était plus... Il était parti, âgé de 86 ans. Ses amis avaient pris la décision de lui faire un bel enterrement aux Champs Vert plus à l'Est... Il affectionnait particulièrement cette partie de la Comté. Shawe et Bubo furent désemparés et accablés par la tristesse. Ils regrettèrent amèrement d'être partis si loin de chez eux. Shawe voulut aller se recueillir sur la tombe de son père et enterrer quelques pièces d'or sur la sépulture. Les Soucolline furent chamboulés quelques temps et allèrent voir Lily et Todd à Scary.

          Plusieurs mois passèrent, Bubo et Shawe rentrèrent finalement chez eux. Shawe cacha précieusement tout l'or. Elle voulut d'abord le mettre à la cave puis changea d'avis... Dans leur chambre, elle créa une petite cache sous le plancher... La trappe cachée par le tapis se trouvait sous le lit... Alors âgés de 37 et 38 ans, les deux hobbits se dirent qu'il était temps de prendre un peu de repos, de profiter des bonnes choses de la Comté. Durant plusieurs mois ils vagabondèrent par-ci par là, un peu à la Comté, un peu à Bree, recevant la visite de Merudoc.




Chapitre 7 : Un nain, deux nains...
    


          Shawe et Bubo se trouvaient ce soir-là au Dragon Vert à Lézeau. Ils rentraient des Champs Verts, d'une visite à Ponto... Et se reposaient un peu. Ils avaient commandé du cidre et deux grosses tourtes au lapin pour leur collation de fin d'après midi. L'auberge était plutôt calme jusqu'à ce que deux nains fassent leur entrée. Ils entendirent un raffut de tous les diables dans le petit vestibule de l'auberge. Des bruits d'armures et d'armes s'entrechoquant, des souffles rauques et des commentaires agacés des deux intéressés et des clients bien entendu. Les deux nains un peu perdus vinrent s'installer vers la table du couple Soucolline.



    

          Bubo, toujours aussi curieux, entama rapidement la conversation avec eux, si bien qu'une heure après, tous les quatre festoyaient à la même table. Les deux nains se nommaient Thaurgrim et Firi Runedetempête. Thaurgrim avait emmené son fils Firi en Evendim pour parfaire son entraînement, en allant s'occuper de quelques brigands... Ils comptaient rester un peu à la Comté avant de filer vers l'Angmar au Nord-est, pour continuer l'apprentissage de Firi. Bubo et Shawe qui avaient par le passé déjà entendu parler de cette région, questionnèrent les nains toute la soirée à ce sujet. Quand la fatigue leur tomba dessus, ils partirent dans leurs chambres respectives.

          La conversation repartit de plus belle dès le lendemain matin au petit-déjeuner. Les nains avaient un appétit d'ogre et pour une fois ce ne fut pas Bubo qui mangea le plus. Les Hobbits s'entendaient vraiment très bien avec les Runedetempête. Si bien qu'ils en apprirent beaucoup sur eux. Notamment que les deux bons nains faisaient partie d'une Confrérie naine, nommée les Fils de Durin. Ils avaient beaucoup de Frères et promirent aux hobbits de leur présenter. Ces deux jours de rigolade et de récits d'aventures donnèrent au couple à nouveau l'envie de partir sur les routes.

          Ils se débrouillèrent donc pour partir avec Thaurgrim et Firi en Angmar. Les premiers jours de voyages furent assez pénibles, Shawe eut du mal à s'habituer à la forte odeur qui émanait des nains... Ils prirent en direction de Bree, mais sans s'y arrêter. Ils tournèrent vers le Nord bien avant. Une fois arrivé à Pont-à-Tréteaux, le petit couple prit le temps de saluer quelques vieilles connaissances. En passant au Sud des Champs de Fornost, Shawe ralentit volontairement l'allure, espérant apercevoir Armeldir, mais il n'était pas là. Ils prirent un peu de bon temps à Esteldin. Bubo et Shawe y retrouvèrent leur ami Bungo.

          Les nains étant pressés, ils repartirent sur les chemins en direction du Nord-est, vers l'Angmar. A la frontière ils trouvèrent Tarco, le rôdeur. Il fut bien heureux de les voir et en bonne compagnie. Il se proposa d'accompagner les Soucolline et les Runedetempête jusqu'à Aughaire, la première ville. Une fois là-bas, Shawe et Bubo auraient bien voulu passer un peu de temps avec lui, mais il dut repartir rapidement à son poste. Ils se retrouvèrent alors avec les nains, à l'entrée d'une région qui s'annonçait peu accueillante.



    

          Ils prirent le temps de faire le tour de la ville. Ils trouvèrent un homme qui accepta de leur parler un peu de la région et de leur donner quelques bons conseils, Helegdir. Ils eurent l'honneur de saluer brièvement Crannog, le chef du village, qui leur souhaita bonne chance. La région s'annonçait plutôt hostile. Il fallait compter en plus des ouargues et autres animaux sauvages, les Angmarins et leurs alliés. Bubo prépara un lourd paquetage à la ville. Le tout comprenait des réserves de nourritures - suffisamment pour palier les nombreux repas des hobbits durant la journée, mais aussi pour nourrir les deux nains - ainsi que quelques tonnelets de bières et de cidres. Ils chargèrent les tonnelets sur Cognac, le poney de Shawe et répartirent la nourriture sur leurs trois autres poneys. Une fois le tout terminé, ils se remirent en route.

          Ils prirent vers l'Est, rencontrant principalement des ouargues et des bêtes des montagnes. Arrivés dans la grande plaine de Thorhad, le paysage changea. Toujours aussi peu accueillant au goût des hobbits. La terre était sèche et les sources d'eau bouillonnantes. Ils trouvèrent là beaucoup de vers et surtout de grosses tortues, sur lesquelles Firi eut bien du mal à prendre le dessus. Après plusieurs semaines, les réserves étaient déjà presque finies. Ils prirent alors le chemin menant à une cité naine, Gabilshalthûr. Thaurgrim connaissaient bien l'endroit, ils le suivirent donc sans inquiétude.

          Une fois à la ville, ils furent vraiment bien accueillis, sans doute que le fait d'arriver en compagnie des Runedetempête y a été pour quelque chose. Ils restèrent quelques temps, à se reposer. Puis ils rebroussèrent chemin. Ils rentrèrent tous à la Comté, cela leur prit deux bons mois. Ils faisaient de nombreuses pauses pour pêcher, faire la sieste, prendre de bons repas... Les nains partaient souvent quelques jours aux alentours pour continuer leur entraînement. De retour chez eux, Bubo et Shawe invitèrent les nains à passer un peu de temps à Bourchêne. Ils avaient vraiment lié une bonne amitié avec ces deux-là. En retour les Runedetempête, emmenèrent les deux hobbits avec eux en Ered Luin, jusqu'au Palais de Thorin. Là ils rencontrèrent leur Confrérie. Ils étaient nombreux et bruyants !



    


          Entre les cris, les rires, les duels, les tonneaux de bières et les fortes odeurs, ils trouvèrent moyen de se faire remarquer. Bon nombre de leurs frères se demandèrent ce que deux courte-pattes venaient faire chez eux, mais les accueillirent avec toute la gentillesse dont ils étaient capables... Certains Seigneurs nains sont aujourd'hui encore de bons amis. Bubo prit quelques kilos de plus durant ce séjour. La nourriture chez eux était abondante et bien grasse. Bubo répète encore que ce n'était pas sa faute si tous les plats arrivaient juste sou son nez...

          En rentrant à la Comté, ils se dirent que le peuple nain était finalement bien chaleureux et fêtard. Pour peu que l'on prenne le temps de les connaître. Ils pensèrent à retourner au Dragon Vert, trouver un peu de compagnie auprès de leurs cousins hobbits, pour changer. Mais ils n'étaient pas au bout de leurs surprises. Dans cette même auberge où ils avaient fait la connaissance des Runedetempête, ils trouvèrent Thorniol. Un nain ! Encore un nain ! Solitaire, mais pourtant très jovial et sympathique. Cette fois-ci ce fut Shawe qui se montra bien curieuse et qui entreprit de discuter avec Thorniol.



    


          Ils passèrent une agréable soirée à l'auberge, Thorniol leur parla de ses voyages et ils l'écoutèrent avec une grande attention. Il leur raconta notamment de belles histoires sur un pays glacé, le Forochel...

          


Suite en cours de rédaction
                                    


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Juil - 18:41 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Petites Gens des Champs Verts Index du Forum -> Le petit vestibule -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

*-Template FarAway by dav.bo-*
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com